Hors Christine Arron

Publié le par Sébastien

18 septembre 2006

 

Europe et Russie au top

 

L'équipe d'Europe s'est imposée, dimanche à Athènes, à l'issue des deux journées de Coupe du monde. Les Européens ont devancé les formations américaine et africaine, tandis que la France, pour sa première participation a terminé 7e. Chez les femmes, les Russes se sont imposées, confirmant leur précédente victoire à Madrid en 2002. Elles précèdent l'Europe et les Amériques.

 

En marge des résultats collectifs, Allen Johnson (35 ans) a créé la sensation en battant le Chinois Liu Xiang (23 ans) et le Cubain Dayron Robles (20 ans), sur 110 m haies, dimanche à Athènes. Avec un temps de 12"96, le quadruple champion du monde a réalisé le troisième chrono de sa carrière et la onzième performance de tous les temps.

 

«C'est une victoire au goût particulier. Le chrono est super. Je suis plus que satisfait», a déclaré le champion olympique 1996. Le recordman du monde de la discipline Liu Xiang (en 12"88) n'a pu faire mieux que 13"03, alors que le «vieux» Allen a démontré qu'il restait bel et bien un rival aux médailles pour les Mondiaux 2007 à Osaka (Japon), voire aux JO de Pékin-2008. «Je suis encore là», a ajouté l'Américain.

Côté français, deux podiums ont été réalisés, par Bouabdellah Tahri et Driss Maazouzi. Le médaillé de bronze des derniers championnats d'Europe de Göteborg en 3000 m steeple a obtenu la même troisième place dans la discipline (8'29"06), tandis que Maazouzi a pris la troisième place du 3000 m (7'47"80). «On ne peut pas se permettre d'être en forme pendant deux mois et demi. Notre défi, c'était fin juin la Coupe d'Europe, dont les deux premières places donnaient droit à participer à la Coupe du monde», a toutefois rappelé le directeur technique national Franck Chevallier. «On savait sur le papier que ça se jouerait à quelques points avec la Russie et l'Océanie pour les places de 6 à 8. On précède l'Océanie d'un point, mais on est à dix points de la Russie qui a été mieux que prévu, alors que nous, on a été un peu moins bien», a complété le DTN.

(Avec AFP)

 

Classement hommes :
1. Europe 140 points
2. Etats-Unis 136
3. Afrique 116
4. Asie 110
5. Amériques 104
6. Russie 89
7. France 79
8. Océanie 78
9. Grèce 44

 

Classement femmes :
1. Russie 137 points
2. Europe 128
3. Amériques 117
4. Etats-Unis 101,5
5. Pologne 97
6. Afrique 96,5
7. Asie 85,5
8. Océanie 73
9. Grèce 60,5

 

Tous les résultats : ici

 

Les réactions :

Bouabdellah Tahri (FRA, 3e du 3000 m steeple en 8'29"06) :

«On attendait de moi que je termine troisième. Dans les 600 derniers mètres, c'est le jus qui m'a manqué. J'ai serré les dents. Le Kényan (Paul Kipsiele Koech, 2e) accélérait à chaque obstacle. J'aurais préféré une course plus rapide. J'ai couru avec une autre configuration, les deux derniers kilomètres en 5'27". J'avais quand même les deux meilleurs devant moi. Shaheen (1er) n'a pas couru la finale du Tour mondial à Stuttgart. Et puis c'est Shaheen. Moi, en cinq semaines, j'ai couru huit fois en comptant les Championnats d'Europe. Et on ne peut pas dire que je n'étais pas devant, contrairement au Finlandais (le champion d'Europe Jukka Keskisalo, 4e).»


Driss Maazouzi (FRA, 3e du 3000 m en 7'47"80) :

«Il ne fallait pas que je mène. J'ai laissé partir car je savais que je valais 7'42" 43, et que je n'avais pas les moyens de suivre. Vous avez vu ce qui est arrivé à l'Espagnol. L'allure était super bien, à part le dernier 600 m que j'ai géré grâce à mon expérience. L'objectif est réalisé. Le podium, c'est remarquable. Je fais troisième et Kenenisa (l'Ethiopien Kenenisa Bekele) deuxième. La confiance revient.»

(AFP)

 

Publié dans Hors Christine Arron

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article