Hors Christine Arron

Publié le par Sébastien

21 septembre 2006

Zelezny quitte la scène

Zelezny quitte la scène
 
 
Un géant de l'athlétisme a quitté la scène mondiale ce mardi. Sans combattre à Yokohama qui devait être sa dernière représentation officielle, Jan Zelezny laisse un grand vide mais un palmarès impressionnant avec notamment trois titres de champion olympique.

 

Il n'a pas l'aura d'un Carl Lewis, d'un Michaël Johnson mais c'est clairement une page de l'athlétisme mondiale qui se tourne avec le départ à la retraite de Jan Zelezny. Triple champion olympique de javelot en 1992, 1996, 2000 et détenteur du record du monde de la spécialité (98,48 m, depuis le 25 mai 1996 à Iéna, en Allemagne), le Tchèque aura connu une fin difficile par la faute de blessures à répétition. A 40 ans, il était grand temps de passer la main. "J'ai pris cette décision hier (lundi) soir. Une nouvelle compétition dans quatre jours, ce serait trop difficile", a dit l'athlète, souffrant de douleur à un tendon d'Achille, au cours d'une conférence de presse à Mlada Bolesl (centre).

Jan Zelezny s'exprimait au terme d'une exhibition tenue, devant quelque 800 spectateurs, en son honneur dans sa ville natale où il avait commencé sa carrière et qui est restée son fief : "J'ai débuté ici ma carrière et j'ai toujours songé à y mettre aussi fin". Plusieurs athlètes de renom ont pris part à la dernière compétition de leur célèbre compatriote, dont le champion olympique et détenteur du record du monde de décathlon, Roman Sebrle, et la lanceuse de javelot Barbora Spotakova, médaillée d'argent aux récents Championnats d'Europe à Göteborg (Suède).

Jan Zelezny a lancé le dernier jet de sa carrière (82,19 m) sous les yeux de la légendaire Dana Zatopkova, 84 ans, championne olympique de javelot en 1952 et veuve du coureur Emil Zatopek, quadruple champion olympique en 1948 et 1952 (5000 m, 10.000 m, marathon).

Devenir entraîneur

"Honza (diminutif de Jan) a derrière lui une somptueuse carrière. Je lui présente toutes mes félicitations", a dit Mme Zatopkova. Au cours des 246 compétitions disputées avec le nouveau type de javelot, Zelezny a remporté 148 victoires, avec une moyenne de 85 m par compétition. Le mois dernier, l'athlète tchèque a remporté sa dernière "grande" médaille, celle de bronze, à l'Euro-2006 (85,92 m), alors que sa première participation à une grande compétition remonte aux championnats d'Europe 1986 à Stuttgart (Allemagne).

Il possède au total 11 médailles des jeux Olympiques, des championnats du monde et d'Europe (6 médailles d'or, 1 médaille d'argent et 4 médailles de bronze. "Hier encore, je ressentais une nostalgie, mais aujourd'hui c'est OK" a également confié Zelezny, quadruple meilleur sportif de son pays (1993, 1995, 2000 et 2001) et septuple meilleur athlète tchèque (1991, 1993, 1994, 1995, 1996, 2000, 2001).

Membre de la commission des sportifs du Comité International Olympique (CIO), Zelezny a confié qu'il allait se consacrer désormais à la carrière d'entraîneur. Il est inscrit à un cours d'entraîneur à la Faculté de l'Education Physique et des Sports à Prague. "Les jeunes athlètes talentueux doivent avoir devant eux un objectif. Il y a ici quelques jeunes débrouillards qui peuvent un jour toucher une médaille. Bara (Spotakova) est excellente, elle va remporter souvent des médailles" , a-t-il dit.

Publié dans Hors Christine Arron

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article