Hors Christine Arron

Publié le par Sébastien

10 septembre 2006

 
 
Gay passe la troisième
Gay passe la troisième

Avec 19"68 sur 200m, Tyson Gay a égalé la 3e performance de tous les temps de la distance, lors de la finale mondiale à Stuttgart. L'Américain fait aussi bien que Frankie Fredericks en 1993. Une prestation d'autant plus remarquable qu'il a couru avec un vent légèrement défavorable.

A chaque jour ses vedettes. Samedi, Stuttgart n'avait d'yeux que pour Asafa Powell, vainqueur de son 22e 100m et pour Xiang Liu, auteur d'une belle performance sur 110m haies (12"93). Dimanche, c'est Tyson Gay qui a fait se lever le public du Gottlieb-Daimler Stadion. L'Américain a signé en 19"68 la troisième performance de tous les temps sur 200m. A 24 ans, il fait aussi bien que le Namibien Frankie Fredericks, champion du monde en 1993 à... Stuttgart. Gay n'est pas loin de la meilleure performance mondiale de l'année, détenue par Xavier Carter, autre valeur montante du sprint US, avec 19"63 en juillet à Lausanne. Avec ses deux hommes, le record du monde de Michael Johnson (19"32) en 1996, est bien parti pour sauter un jour.

L'autre star de cette deuxième journée se nommait Jan Zelezny. A 40 ans, le Tchèque a reçu une standing ovation pour le dernier javelot de sa carrière (81m 61). Loin de son record du monde établi en 1996 (98m 48) mais tellement anecdotique à la vue de son palmarès: double champion olympique (1992, 1996), triple champion du monde (1993, 1995 et 2001). La Jamaïcaine Sherone Simpson a brillé sur 100m (10"89) signant la 3e performance mondiale de l'année. Battu sur le 5000m, l'Ethiopienne Meseret Defar a pris sa revanche sur sa compatriote Tirunesh Dibaba en remportant le 3000m en 8'34"18.

Keita veut oublier

Côté français Bouabdellah Tahri a pris une belle 3e place sur le 3000 m steeple. Le médaillé de bronze des derniers Championnats d'Europe de Göteborg a bouclé sa course en signant son deuxième temps de la saison (8'10"86) d'une course remportée par le Kenyan Paul Koech en 8'01"37. "C'est bien d'être sur le podium d'une finale de Grand Prix. Je ne pensais pas que ça allait se courir aussi vite tout de suite. J'ai temporisé sur le deuxième kilomètre en soignant le passage des haies et en me disant que si j'étais bien dans les deux derniers tours, je pouvais remonter. J'ai terminé fort, pas loin du deuxième. Refaire 8'10", c'est bien".

En revanche, Naman Keita était moins à la fête. Septième du 400 m haies, il a admis avoir hâte que sa décevante saison se termine. "Ma septième place et mon temps (49"70) aujourd'hui ne sont pas une surprise: c'est conforme à mes courses précédentes et à ma saison" , a souligné le 4e des Championnats d'Europe. "Je vais terminer ma saison à Athènes, tout donner pour finir et ensuite passer à autre chose. On a déjà bien réfléchi avec mon coach Hervé Stephan à ce qu'on va faire la saison prochaine, explique le Français, resté cette année à une seconde de son record personnel (48"17).

Publié dans Hors Christine Arron

Commenter cet article