Actualités

Publié le par Sébastien

27 août 2006

Fin de saison pour Arron ?

Fin de saison pour Arron ?

La double médaillée mondiale du 100 m et 200 m, Christine Arron, a indiqué qu'elle pensait arrêter sa saison après sa deuxième place en 11''30 sur 100 m au Décanation, samedi à Paris, car elle a "encore mal aux adducteurs et à l'insertion" des ischio-jambiers. A 32 ans, où en est la Guadeloupéenne ?

"Je suis incapable d'accélérer à cause de mes blessures, ce qui est regrettable, a-t-elle déclaré. J'aurais aimé faire une course à fond pour me faire plaisir. Je pense que je vais arrêter ma saison là. Je dois passer une IRM (imagerie à résonance magnétique) jeudi pour mes adducteurs et mon dos mais je pense que c'est un peu court."

 

 

La saison de la Guadeloupéenne a été gâchée par les blessures. Elle a terminé son premier 100 m à l'arrêt (11.90) le 1er mai à Baie-Mahault en Guadeloupe, après avoir ressenti une douleur à l'insertion des ischio-jambiers. Cette inflammation ligamentaire au niveau du bassin l'avait privée de compétition pendant deux mois et demi.

Pour sa reprise aux Championnats de France, le 20 juillet à Nancy, elle a souffert en séries d'une déchirure aux adducteurs de la cuisse gauche. La blessure a cicatrisé rapidement mais elle a perdu trop de temps dans sa préparation pour pouvoir participer aux Championnats d'Europe à Göteborg, du 7 au 13 août.

Retour en hiver ?

 

 

Elle n'a repris la compétition qu'à La Chaux-de-Fonds, en Suisse, dimanche dernier, où elle a couru en 11 sec 25/100 (vent: +2,2 m/s) en ressentant encore des douleurs, comme à Charléty. "J'ai vraiment besoin de repos, a-t-elle souligné. A la base, ma blessure à l'insertion des ischios nécessitait trois mois de repos complet, mais je ne l'ai pas fait car j'espérais vraiment revenir. Je ne le regrette pas, même si ça ne s'est pas passé comme je le souhaitais. C'est bien d'avoir recouru."

Elle va éviter de forcer sur sa jambe gauche pendant un mois, mais va continuer le travail de rééquilibrage de son corps, pour éviter une blessure comme celle survenue aux Championnats de France. Sa reprise en compétition aura probablement lieu en salle cet hiver. "Bien sûr, si ça va, car c'est "chiant" de ne pas faire de compétition" , a-t-elle précisé.

Publié dans Actualités

Commenter cet article