Hors Christine Arron

Publié le par Sébastien

22 septembre 2006

Question de suprématie

Question de suprématie

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est à Shanghaï la saison se termine ce week-end. Malgré quelques absents de renom, le grand prix chinois, dernière explication entre cadors, attend avec impatience la revanche son champion : Liu Xiang.  

 

On ferme à Shanghaï.  A domicile, le Chinois Liu Xiang, champion olympique du 110 m haies, va tenter de terminer la saison en beauté ce week-end. Le hurdler asiatique désormais plus rapide que quiconque (12’’88) est la principale tête d’affiche de cet ultime meeting. La soirée d’adieu aurait même pu se transformer en simple ballade mais il y a eu cette défaite de dimanche dernier. Une déroute surprenante à Athènes face à l'Américain Allen Johnson. Depuis Liu Xiang ne pense qu’à une chose, défier l’effronté Johnson et remettre les pendules à l’heure. 


Pour le reste, tout semble plus ou moins joué d’avance. Au menu : un beau plateau, relevé de sept champions olympiques. Les organisateurs chinois pourront compter sur l’infatigable, l’inoxydable icône du sprint mondiale : la Jamaïcaine Merlene Ottey (46ans). Comme si Merlene ne devait jamais quitter la piste, incapable de troquer ses pointes pour ses pantoufles, elle défiera sur la ligne droite, Williams, championne de 100 m et Felix, reine du 200 m. Wariner présent sur la boucle, et Bekele aux 1500 m,  la piste ne manquera pas d’étoiles. Notamment sur le fond.


Une pointe d’amertume toutefois. Celle laissée par Powell parti à la chasse au chrono chez les voisins nippons et Zelezny, qui a définitivement planter son javelot à Mlada Boleslav la semaine passée. La réunion manquera sûrement d’un challenge excitant. Gatlin, tombé pour dopage à la testostérone, et Powell l’extra-terrestre, en voyage à Yokohoma, c’est l’Américain Crawford, champion olympique du 200 m, qui devrait couper être le plus rapide. Pourtant blanchie, Marion Jones, exténuée par une saison aussi riche sur la piste qu’en dehors, n’a pas eu la force d’attaquer un nouveau combat. Depuis une semaine, la sprinteuse américaine, pourtant attendue à la Coupe du monde, s’est finalement déclarée en vacances anticipées.

 

 

sports 365 - groupe sporever

 

 

Publié dans Hors Christine Arron

Commenter cet article