Hors Christine Arron

Publié le par Sébastien

17 septembre 2006

Les Bleus à la traîne

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Invités à participer à leur 1ere Coupe du monde, les Bleus, fatigués, n’ont pu rivaliser comme désiré avec une concurrence beaucoup plus affûtée. Crédités de 35 pts, les Français pointent au 7eme rang.  
 
« L’important, c’est de participer » avait tenu à préciser Franck Chevallier, directeur technique nationale de la Fédération française d’athlétisme, prenant à son compte le discours du célèbre Baron Pierre de Coubertin. Une manière de prévenir, à peu de frais, qu’il ne fallait pas attendre des athlètes français quelque miracle que ce soit pour leur première participation à une Coupe du monde.
 

Emoussés par une saison interminable ponctuée d’un championnat d’Europe, c’est en effet un contingent bleu en bout de course qui s’est envolé en milieu de semaine pour Athènes (Grèce). Une méforme générale qui n’empêchait cependant pas, loin s’en faut, l’enthousiasme et l’ambition. Deux ingrédients nécessaires mais pas suffisants pour pouvoir rivaliser avec le pôle Europe et l’équipe des Etats-Unis, largement au-dessus du lot à l’issue de la première journée de compétition.  

Pas de regrets pour autant. Sans plus de ressort ni de jus, les Français, emmenés par Keita - cinquième sur 400 mètres haies – et Pognon – cinquième sur ligne droite – parvenaient à limiter la casse, grappillant 35 précieux points pour occuper la septième place provisoire du Général devant l’Océanie et la Grèce. Un classement, si ce n’est espéré, du moins attendu par un encadrement bleu confiant, pressé de voir à l’œuvre leur homme en forme Bob Tahri et le relais 4x400 mètres pour prétendre, malgré tout, prendre un peu plus de hauteur dimanche.

sports 365 - groupe sporever

Publié dans Hors Christine Arron

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article