Hors Christine Arron

Publié le par Sébastien

17 septembre 2006

Pognon : "C'est pas mal"

 

Pognon : "C'est pas mal"
 

Ronald Pognon, malgré une semaine difficile marquée par un changement d'entraîneur et "un ischio qui (le) tire sur le tendon", est néanmoins resté dans ses objectifs en se classant cinquième du 100 m de la Coupe du monde. Après Athènes, il s'envolera pour le meeting de Shanghai.

RONALD POGNON, au-delà de la place, le chrono vous satisfait-il?

R. P. : "J'ai un peu mal à l'ischio (droit) et j'ai attrapé aussi des problèmes intestinaux. Vendredi, nous sommes arrivés en fin d'après-midi et je n'ai pu chausser les pointes. Dans ces conditions, 10 sec 17 c'est pas mal. A Stuttgart, il y a une semaine, j'avais réalisé mon record de la saison en 10 sec 10. Jusqu'aux 80 m, j'étais à la lutte pour une place sur le podium. Ces derniers jours, j'ai surtout fait des séances de kiné pour limiter la casse. C'est un ischio qui me tire sur le tendon."

Comment êtes-vous dans votre tête?

R. P. : "C'est sûr que toute cette histoire (NDLR: il a annoncé mercredi son divorce avec l'entraîneur Guy Ontanon pour rejoindre le jeune coach Pierre-Jean Vazel) a pesé dans ma tête. Je ne suis pas habitué à ce genre de feuilleton, les "Feux de l'amour". Je ressens aussi pas mal de lassitude, mais au niveau des vols, quand je dois faire un déplacement comme celui d'Athènes qui dure trois heures."

Vous délaissez le relais pour mieux préparer le 200 m dominical...

R. P. : "Effectivement, j'ai laissé ma place pour le relais. Je dois aussi me réserver pour le 200 m. Ce sera seulement ma troisième course de la saison sur la distance. Et je tiens à bien faire. Non, malgré le problème à l'ischio, je pense quand même participer au meeting de Shanghai. C'est dans une semaine et j'ai le temps de réparer. En plus, c'est une piste rapide. Ca peut être intéressant."

Publié dans Hors Christine Arron

Commenter cet article