Hors Christine Arron

Publié le par Sébastien

9 septembre 2006

22, v'là Powell

 
22, v'là Powell
 
 
 

Le Jamaïcain Asafa Powell a remporté une 22e victoire consécutive sur 100m lors de la Finale Mondiale de Stuttgart. Le Caribéen s'impose en 9"89 devant les Américains Leonard Scott (9"91) et Tyson Gay (9"92). Ronald Pognon fait 6e en 10"10. Liu Xiang a encore impressionné.

Le Jamaïcain Asafa Powell a remporté difficilement en 9 sec 89/100 le 100 m de la finale du Tour mondial à Stuttgart. Avec un vent favorable de 0,9 m/s, Powell n'a pu approcher le record du monde (9.77) qu'il avait égalé deux fois cette saison. Après une mise en action difficile, le Jamaïcain a eu du mal à dépasser les Américains Leonard Scott (9.91) et Tyson Gay (9.92). En ligne avec ses derniers résultats, le Français Ronald Pognon s'est classé sixième en 10 sec 10.

"J'étais surtout concentré sur le fait que je ne devais pas commettre le second faux départ (NDR: éliminatoire), explique Powell. C'est pourquoi j'ai traîné dans les starting-blocks. Mais, ensuite, j'ai contrôlé la course. Non, je ne suis pas déçu par le chrono. Je me suis senti un peu fatigué, la saison a été longue mais riche."

Pognon retrouve le sourire

"Ça revient bien, assure Pognon. Même si je ne bats mon record de la saison que d'un 4 centième. Dommage que j'étais un peu seul au couloir 8. Il n'y avait personne pour me tirer. Il me reste deux courses, dont la semaine prochaine à Athènes, pour faire mieux. Je retrouve le sourire: faire 10 sec 10 sur une fin de saison, je suis sûr que ça va descendre. La piste est très bien et j'ai retrouvé une dynamique."

De son côté, Liu Xiang a réalisé un temps de 12 sec 93/100 lors de la finale du Tour mondial, pour sa première course en Europe depuis son record du monde (12.88) en juillet. En tête de bout en bout, le Chinois de 23 ans a devancé le Cubain Dayron Robles (13 sec 00/100) et l'Américain Allen Johnson (13 sec 01/100) lors de ce 110 m haies ouvert aux huit meilleurs athlètes de la saison.

D'une manière générale, les reines ont justifié leurs titres. L'Américaine Allyson Felix, championne du monde 2005 du 200 m, a senti le souffle de sa compatriote Sanya Richards, la reine du 400 m (22.11 contre 22.17), alors que la Jamaïcaine Sherone Simpson était toute proche (22.22). La Russe Tatyana Lebedeva (6,92 m à la longueur) et la Suédoise Kajsa Bergqvist à la hauteur (1,98 m). Tirunesh Dibaba, double championne du monde (5000/10.000m) à Helsinki, a été digne de sa couronne de reine des reines en devançant d'un centième, au terme du 5000 m très tactique (16.04.77 pour la lauréate!), sa rivale et compatriote éthiopienne Meseret Defar.

Publié dans Hors Christine Arron

Commenter cet article