Hors Christine Arron

Publié le par Sébastien

9 septembre 2006
 
Pognon gagne un centième
 
 
Pognon gagne un centième
 
 

Auteur de 10"10 sur le 100m en finale de Stuttgart, Ronald Pognon a réussi à améliorer d'un centième son record personnel de cette saison. Une satisfaction pour le Français, qui a vu le détenteur du record du monde, Asafa Powell, s'imposer en 9"89, avant d'entamer la Coupe du monde à Athènes.

Ronald Pognon a limé un centième à son record saisonnier du 100 m, en se classant sixième de l'épreuve en 10 sec 10/100 lors de la finale du Tour mondial, samedi à Stuttgart. "Ça revient bien. Dommage que j'étais un peu seul au couloir 8, avec personne pour me tirer. Je retrouve le sourire: faire 10 sec 10 sur une fin de saison, je suis sûr que ça va descendre. Il me reste deux courses, dont la semaine prochaine à Athènes, pour faire mieux", a souligné le Martiniquais.

Ce qui a aussi rassuré le champion du monde du relais 4X100 m, c'est l'écart qui s'est réduit avec le Jamaïcain Asafa Powell, difficile vainqueur (9.89) devant les Américains Leonard Scott (9.91) et Tyson Gay (9.92). Comme Pognon, Marc Raquil, septième sur 400 m en 45 sec 75/100, est désormais sur la piste de la Coupe du monde, le week-end prochain à Athènes, où il revêtira le maillot de l'équipe de France.

A Athènes pour la France

"Je ne suis pas trop mécontent, même si j'aurais aimé devancer un ou deux athlètes de plus. Maintenant, je vais me préparer pour Athènes. J'ai envie d'honorer le maillot de l'équipe de France. C'est ce qui me motive, je vais me "dépouiller" ", a souligné le grand blond, double médaille d'or (400 m et relais 4X400 m) aux récents Championnats d'Europe à Göteborg (Suède).

Mais Raquil, s'il a répété son ambition de se rapprocher l'an prochain de l'élite mondiale, a pu constater une fois encore cette saison l'écart de niveau, sur le tour de piste, qui sépare le Vieux continent et le reste du monde. Quant à Hind Dehiba, huitième d'une épreuve remportée de loin par la Bahreïnie d'origine éthiopienne Maryam Yussuf Jamal, elle ne s'est toujours pas remise de ses démêlés avec la Fédération française.

 
 

Publié dans Hors Christine Arron

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article